Voyager avec GAROVOYAGE

Voyager, n’est-ce pas littéralement être en chemin ?

Dans un monde où tout va si vite, n’est-il pas préférable de bien découvrir un lieu plutôt que de vouloir tout voir et tout visiter ?

Notre but est de vous faire vivre vos plus beaux voyages grâce à notre sélection de partenaires engagés pour la planète.

Le tourisme durable est avant tout basé sur la notion d’échange et de respect :

respect de vos hôtes,
respect de leur culture,
et respect de la nature.

Le voyageur soucieux de s’inscrire dans cette démarche doit donc respecter certaines règles de bonne conduite que nous avons souhaité compiler ci-dessous.

En effet, par ignorance et donc sans le vouloir, les touristes peuvent être la cause d’un certain nombre d’impacts négatifs sur les populations d’accueil, alors qu’un voyageur bien informé est au contraire garant du respect d’un certain équilibre et d’un accueil favorable.

Respect de la culture et des populations locales

• Respectez les différentes cultures et traditions des peuples que vous êtes venus voir, adaptez-vous et enrichissez-vous de cette différence.
En fait, juste retour des choses, les civilisations des pays riches ont sûrement beaucoup à reprendre de certaines coutumes de pays moins développés :
le sens de la responsabilité dans la société,
le respect des personnes âgées, etc.
• En voyage, vous n’êtes plus chez vous, mais juste un simple invité.
L’expression qui veut que «le client est roi » n’est pas valable vis-à-vis des populations qui vous accueillent, un voyage est loin d’être un produit comme un autre.

Déplacements

C’est vrai, l’avion est plus rapide et plus pratique que les autres moyens de transports pour réaliser des distances importantes.

Par contre, il pollue davantage et ne permet pas d’apprécier le temps du voyage…

Voyager, n’est-ce pas littéralement être en chemin ?

Dans un monde où tout va si vite, n’est-il pas préférable de bien découvrir un lieu plutôt que de vouloir tout voir et tout visiter ?

• La marche à pied ou le vélo sont bien adaptés aux courts trajets. Outre le fait que vous resterez en forme, cela vous donne le temps d’apprécier les paysages.
• Les transports en commun comme le bus ou le train donnent de merveilleuses occasions pour entrer en contact avec la population.
• Pourquoi ne pas penser au covoiturage ?
• En privilégiant les petites routes plutôt que les autoroutes, vous roulerez moins vite, vous consommerez donc moins et vous économiserez aussi les frais de péage.
• Pensez à limiter l’utilisation de la climatisation aux fortes chaleurs. Elle consomme beaucoup et participe au réchauffement climatique !
• Pour les trajets effectués en avion, il existe aujourd’hui la compensation. Avez-vous pensé à compenser vos émissions de CO2 ?
• Enfin, d’une manière générale, si vous aimez partir loin, mieux vaut partir moins souvent mais plus longtemps…

Notre équipe

GAROVOYAGE est né en 2016 de la vision de trois passionnés du voyage et de la nature qui souhaitaient prouver qu’il est possible aujourd’hui de découvrir le monde en conciliant respect et plaisir.

Notre réseau de mini villages de vacances sont tous gérés en interne.

Nos écoles d’apprentissage des langues étrangère y est implanté.
 
Christophe Pelisse, expert reconnu est  spécialiste de la construction de sites internet.
Il est également diplômé d’un Brevet d’Etat second degré en Volley  ball et prone le sport comme mode de déplacement économique mais également comme outil On sait que chaque personne qui envisage de pratiquer une activité le fait pour des raisons qui lui sont propres et si on vous pose trop souvent cette question « à quoi ça sert de faire du sport ?» voici de quoi faire taire :

- Pour se faire plaisir !!
Parce qu’on ne dit pas « bien dans ses chaussettes, bien dans ses baskets » mais « bien dans son corps, bien dans sa tête » !
Trêve de plaisanterie, en pratiquant une activité physique vous secrétez des hormones qui vous procurent du plaisir.
- Pour améliorer sa qualité de vie
On débranche ! Adieu le fameux métro –boulot –dodo et place au vélo-boulot-abdo-renfo- repos- dodo- tchao !
Couper avec le quotidien, trouver du temps pour soi, libérer le stress ; une activité physique procure du bien-être tant physique qu’émotionnel !
- Pour se maintenir en forme
« Ah tiens…c’est quoi ce muscle que je ne connaissais pas ? ».
L’activité physique ça muscle, que ce soit en douceur ou en douleur garder votre corps en bonne santé !
- Pour aller à la rencontre des autres
« Tu veux bien être mon ami(e) ? »
Oui !
Très bien Facebook, mais il n’y a pas que les réseaux sociaux dans la vie pour créer du lien !
Les professionnels du sport sont unanimes : une activité sportive adaptée favorise l’échange et la convivialité

Déplacements

C’est vrai, l’avion est plus rapide et plus pratique que les autres moyens de transports pour réaliser des distances importantes.

Par contre, il pollue davantage et ne permet pas d’apprécier le temps du voyage…

Voyager, n’est-ce pas littéralement être en chemin ?

Dans un monde où tout va si vite, n’est-il pas préférable de bien découvrir un lieu plutôt que de vouloir tout voir et tout visiter ?

• La marche à pied ou le vélo sont bien adaptés aux courts trajets.
Outre le fait que vous resterez en forme, cela vous donne le temps d’apprécier les paysages.
• Les transports en commun comme le bus ou le train donnent de merveilleuses occasions pour entrer en contact avec la population.
• Pourquoi ne pas penser au covoiturage ?
De plus en plus de sites internet proposent des annonces pour des départs en France mais aussi en Europe.  
• En privilégiant les petites routes plutôt que les autoroutes, vous roulerez moins vite, vous consommerez donc moins et vous économiserez aussi les frais de péage.
• Pensez à limiter l’utilisation de la climatisation aux fortes chaleurs.
Elle consomme beaucoup et participe au réchauffement climatique !
• Pour les trajets effectués en avion, il existe aujourd’hui la compensation.
Avez-vous pensé à compenser vos émissions de CO2 ?
• Enfin, d’une manière générale, si vous aimez partir loin, mieux vaut partir moins souvent mais plus longtemps…

Consommation des ressources

• L’eau est une ressource précieuse, parfois un luxe.
Veuillez à ne pas la gaspiller et à ne pas la polluer.
Dans les régions où l’eau se fait rare, privilégiez les douches rapides plutôt que les bains qui consomment en moyenne 5 fois plus d’eau.
Utilisez des produits biodégradables (savons, lessives, etc.)
• Si vous restez plusieurs jours dans le même hôtel, demandez à ce qu’on ne remplace pas vos serviettes de bain ni vos draps afin d’économiser ainsi de l’eau, de la lessive et de l’électricité, et de rendre le travail des aides ménagères moins astreignant.
Après tout, est-ce que chez vous, vous lavez vos serviettes de bain tous les jours ?
• L’électricité est également un luxe pour certains pays, il faut donc penser à éteindre les appareils électriques (ne pas les laisser en veille) et les lumières d’une pièce quand vous n’y êtes pas. Evitez également d’avoir recours à la climatisation.
• Certaines activités se prêtent mieux à nos climats tempérés qu’aux latitudes tropicales.
Le golf est par exemple l’un des plus gros consommateur d’eau sur certaines îles, mettant parfois à sec les réserves pour les agriculteurs et les populations locales.
De même, évitez de faire du ski en salle en plein milieu du désert, comme on peut le trouver à Dubaï.
Respecter l’environnement, c’est comprendre où on met les pieds.

Equipements

• Investissez dans des lampes et chargeurs solaires, vous les rentabiliserez en économisant l’achat de piles et éviterez d’avoir à jeter ces dernières.
A défaut, préférez des piles rechargeables.
• A la plage, utilisez un lait solaire plutôt qu’une huile qui ne se dissoudra pas dans l’eau. Près des côtes, l’huile solaire forme un écran à la surface et ralentit la photosynthèse des végétaux sous-marins.
• Préférez des produits d’entretien et corporels biodégradables.
• Utilisez des équipements réutilisables plutôt que des jetables.
Par exemple : ayez une gourde pour l’eau potable plutôt que d’acheter une nouvelle bouteille d’eau en plastique.
Cuisinez au gaz si possible, à défaut, utilisez du bois déjà mort (au sol). Mais attention aux incendies ! Toujours